Mardi 22 juillet 2014 2 22 /07 /Juil /2014 09:37

La manifestation, organisée à l'appel du Col­lectif national pour une paix juste et durable entre Israé­liens et Palestiniens – qui rassemble de nombreux partis, syndicats et associations – s'élancera à 18 h 30 de Denfert-Rochereau vers les Invalides. Le service d'ordre sera assuré par la CGT, qui fait partie du comité organisateur, au côté de la Ligue des droits de l'homme, du Nouveau Parti anticapitaliste, ou encore de l'Union nationale des étudiants de France.


Selon Le Parisien, la préfecture a décidé de ne pas interdire ce rassemblement.

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 juillet 2014 6 19 /07 /Juil /2014 10:29

Ce qui est admirable dans les défilés du 14 juillet, c’est la réconciliation. Les morts, en effet, se réconcilient quand les cadavres sont secs. Quand ils ne sentent plus rien, quand plus rien ne permet de les deviner. Bref quand ils sont redevenus des images d’Epinal. Quand les cadavres sont enfin, disons le mot, réconciliés. Car les cadavres ne sont pas rancuniers. Dans leur immense majorité. Il faut voir avec quelle facilité, quelle gentillesse, quelle douceur, quelle onction, ils abandonnent leurs anciennes querelles ! Evidemment, on entend quelques mâchoires grincer dans les cimetières. C’est bien connu, dans les guerres, on ne peut pas satisfaire tout le monde. Il y a toujours les éternels mécontents, et alors, les morts gémissent. Pas beaucoup, une minorité. On entend leurs gémissements. Ils nous disent, par exemple, que la réconciliation ils auraient préféré qu’on la fasse avant la guerre. On a beau les raisonner, ces morts-là, ils sont têtus ! Leur dire qu’on ne peut pas réconcilier des personnes, à plus forte raison des peuples, sans qu’ils aient été, auparavant, ennemis à mort. Pour se réconcilier, il faut avoir été en désaccord ! Si possible avec du matériel. C’est Robert qui le dit, et il ne se trompe jamais, Robert, le petit Robert. Alors certains morts rechignent, rouspètent, grognent, sourdement. Ces morts ont la tête dure. Ils sont inaccessibles au moindre raisonnement. Ne vous laissez pas impressionner.

Sous prétexte qu’ils sont morts face à un ennemi héréditaire, ces morts, je devrais dire ces cadavres, refusent de changer d’avis. On dirait qu’ils sont figés dans des attitudes définitives. Il faut dire que l’entêtement, poussé à cette limite, tient de la bêtise pure et simple.

On a beau dire aux cadavres français : « Allez ! ne faites pas la gueule !... la guerre est finie… ne boudez pas… » On leur répète parfois : « Arrêtez avec les Boches ! Il faut changer un peu, à la longue c’est monotone… » Aux Boches on a beau essayer de susurrer : « Arrêtez d’en vouloir aux Fransözen… c’est fini les pleurnicheries… » Même résultat, de chaque côté des tranchées. Ils refusent de changer d’ennemi héréditaire. C’est bête un cadavre récalcitrant, ça veut regarder la ligne bleue des Vosges, ça veut aller nach Paris, ou nach Berlin. Et ça n’en démord pas. Pourtant ils ont souvent plus de dents, les cadavres de 14-18.  Heureusement, il s’agit d’une minorité. Et vous n’avez pas à tenir compte des voix de ces cadavres minoritaires.

Promenez vous dans les cimetières, au milieu des anciens combattants de 14 18… Vous entendrez peut-être une ou deux plaintes. Pas davantage. Oubliez vite, sinon on pourra pas passer à la guerre suivante. Et il y a des clients qui attendent.

On ne pourra plus massacrer les populations du Moyen Orient, ni les noirs africains.

On ne pourra plus fêter la grande réconciliation, le jour du 14 juillet. On ne verra plus François Hollande parader à côté d’Angela Merkel… Ni les beaux militaires qui marchent au pas, bien en cadence. On ne verra plus les drapeaux, on n’entendra plus la belle musique militaire. Peut-être qu’on sera privés de la nuit du 14 juillet. On aura plus le droit de se saouler, de se camer, plus le droit de rien faire, si on réfléchit un peu.

Non, dans l’ensemble, les cadavres de 14-18, son trop rancuniers. J’ose le dire : ces cadavres-là sont des salauds. Ils voudraient nous empêcher de dormir tranquillement. Nous empêcher de danser sur les tombes.

Les cadavres sont parfois dégueulasses. Ils n’ont aucun souci des survivants. Les cadavres n’ont aucune moralité. Parfois.

Par Rolland Hénault
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 juillet 2014 6 19 /07 /Juil /2014 10:24

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 juillet 2014 6 19 /07 /Juil /2014 10:17

 

Machinalement, effrontément, sans vergogne, outrageusement, Washington ment. Avant les salmigondis de l’antéchrist Barack Obama, ça s’est joué à l’ONU avec l’illusionniste rouquine américano-irlandaise et ambassadrice américaine à l’ONU, Samantha Power. Pour elle, l’avion malaisien qui s’est écrasé dans l’est de l’Ukraine a été "probablement abattu par un missile sol-air" tiré d’une "zone tenue par les séparatistes" prorusses, a déclaré l’ambassadrice américaine à l’ONU. Non, il s’agit d’un missile air-air…

S’exprimant devant le Conseil de sécurité réuni d’urgence, la myhto Samantha Power a fait référence à un missile Bouk de type SA-11. Or, selon nos sources, il s’agit d’un missile air-air russe, le R-77  à moyenne/longue portée et guidage radar actif, son code OTAN est AA-12 Adder. Les milices du Donbass n’ont pas de radars et la Russie n’est pas impliquée dans ce crash.

Elle a souligné que des "séparatistes avaient été repérés" jeudi matin en possession de ce type de système de défense (Bouk) anti-aérienne près de l’endroit où l’avion malaisien s’est écrasé. Le problème c’est que, ce sont des affirmations gratuites et personne, d’Obama à Merkel en passant par Power, n’a la moindre preuve de ce qu’elle avance. Et que dire de la fausse conversation que Kiev brandit comme une preuve ? Que des menteurs…!

Par contre, a-t-elle affirmé, si l’armée ukrainienne possède bien ce type de missiles dans son arsenal, les Etats-Unis "n’ont pas connaissance de la présence d’un système de missiles SAM ukrainien dans la zone" du crash, et depuis le début de la crise la défense anti-aérienne ukrainienne n’a tiré aucun missile. Quel aveu !

Aide technique de la part de personnels russes ?

"Etant donné la complexité du système SA-11, il est improbable que les séparatistes puissent s’en servir de manière efficace sans personnel qualifié." Donc, a-t-elle ajouté, "on ne peut pas exclure la possibilité d’une aide technique de la part de personnels russes".

Si ce sont bien les séparatistes qui ont tiré le missile, a poursuivi Mme Power, "eux-mêmes et ceux qui les soutiennent auraient de bonnes raisons de dissimuler les preuves de leur crime".

Elle a donc réclamé l’ouverture immédiate d’une enquête internationale et demandé à Kiev et aux séparatistes de cesser le feu pour "faciliter l’accès au site".

Pour Mme Power, Moscou doit faire pression en ce sens sur les séparatistes et "prendre d’urgence des mesures concrètes pour faire baisser la tension en Ukraine". Quelle ironie !



Par Allain Jules
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 juillet 2014 6 19 /07 /Juil /2014 10:06

Dimanche à Paris, en marge d'une manifestation de soutien au peuple palestinien, des heurts ont éclaté entre militants pro-israéliens et pro-palestiniens. Que s'est-il vraiment passé ? Pour Michèle Sibony, membre de l'Union juive française pour la paix et de l'agence média Palestine, il n'a pas été rendu compte fidèlement de la réalité. 

Depuis une semaine l'opération militaire "bordure de protection" a déjà fait plus de 200 cents morts, des civils hommes femmes et enfants pour l'essentiel, piégés sur un territoire minuscule, avec la plus haute densité de population du monde. Des centaines de blessés, des écoles des mosquées, des hôpitaux attaqués, tout cela lors de frappes dites chirurgicales. "L'Humanité" a informé du risque d'utilisation par l'armée israélienne d'une arme particulièrement redoutable : le dîme.

Une connivence médiatico-politique

Tout cela au moment du sinistre anniversaire de sept ans de siège et d'un blocus illégal aux yeux de toute la communauté internationale privant toute cette population de l'essentiel.

Au sens strict et précis de toutes les normes du droit international, il s'agit-là de crimes de guerre tels que définis par l'article 8 du statut  la CPI.

Pardon de ce qui semblerait être une digression, mais qui dit cela en France ? Quel média rappelle ne serait-ce qu'une fois le contexte d'occupation et de colonisation qui enferme le peuple palestinien tout entier ? Qui rappelle que la résistance d'un peuple occupé est un droit ? 

Nous avons assisté depuis le début de cette offensive à une présentation totalement univoque, en adéquation parfaite avec la position de notre propre gouvernement, elle même calquée sur la version israélienne  des événements : Israël est attaqué par des roquettes et a le droit de se protéger par tous les moyens. Disons, pour rester pudiques, que les chiffres des victimes dans les deux camps parlent d'eux même du rapport de forces en jeu. 

Il nous faut, pour pouvoir être clairs, commencer par dénoncer cette connivence médiatico-politique avec Israël, l'ambassade d’Israël en France et les soi-disant représentants de la communauté juive, le CRIF.

Lire l'article


 


Par Michèle Sibony
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 juillet 2014 6 19 /07 /Juil /2014 10:00

Barack Obama, Nicolas Sarkozy et les autres, où êtes-vous aujourd’hui ? La Libye est étranglée et, surprise du chef et battements de tambour, les nouvelles autorités envisagent de faire appel  à une… force internationale pour rétablir la sécurité dans un contexte désastreux. En effet, la flambée de violence à Tripoli, qui a vu des dizaines de roquettes détruire une partie de la flotte aérienne à l’aéroport international, hier,  fait craindre le pire.

«Le gouvernement se penche sur la possibilité de faire appel à des forces internationales sur le terrain pour rétablir la sécurité et aider le gouvernement à imposer son autorité," a déclaré un porte-parole du régime, Ahmed Lamine.

Les thuriféraires de la guerre sont en fuite

En effet, depuis dimanche dernier, de violents affrontements, meurtriers surtout, ont conduit à la fermeture du principal aéroport international de Tripoli. Lundi, rebelote, les mêmes groupes s’affrontaient. Le bilan est catastrophique et on compte plusieurs morts.

Selon le régime des traîtres, au moins sept personnes ont été tuées et environ 90 pour cent des avions stationnés à l’aéroport ont été détruits ou rendus inutilisables. La tour de contrôle a été endommagée à l’aide de plusieurs roquettes Grad.

Lire l'article

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 juillet 2014 6 19 /07 /Juil /2014 09:55

L’ancien employé à l’Agence nationale de sécurité américaine, Edward Snowden, a révélé que les services de renseignement britannique et américain, ainsi que le Mossad, ont collaboré ensemble pour la création de l’ex-EIIL ou l’État islamique en Irak et au Levant, selon l’agence d’information iranienne Farsnews.

Snowden a indiqué que les services de renseignement de trois pays, à savoir les États-Unis, la Grande-Bretagne et l’entité sioniste ont collaboré ensemble afin de créer une organisation terroriste qui soit capable d’attirer tous les extrémistes du monde vers un seul endroit, selon une stratégie baptisée « le nid de frelons ».

Les documents de l’Agence nationale de sécurité américaine évoquent « la mise en place récente d’un vieux plan britannique connu sous le nom de « nid de frelons » pour protéger l’entité sioniste, et ce en créant une religion comprenant des slogans islamiques qui rejettent toute autre religion ou confession ».

Selon les documents de Snowden, « la seule solution pour la protection de « État juif » est de créer un ennemi près de ses frontières, mais de le dresser contre les États islamiques qui s’opposent à sa présence ».

Les fuites ont révélé qu’ "Abou Bakr al-Baghdadi a suivi une formation militaire intensive durant une année entière entre les mains du Mossad, sans compter des cours en théologie et pour maîtriser l’art du discours".

Source: Algérie1

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 juillet 2014 6 12 /07 /Juil /2014 11:23

Eh oui le niveau continue de monter et la preuve, c’est que les candidats au bac débordent d’intelligence ! Où s’arrêteront-ils ? Ils ont déjà franchi la barre des 20 sur 20. Et allègrement puisque 241 d’entre eux sont admis avec des moyennes supérieures à 20. Je n’entre pas dans les explications, j’ai confiance dans les enseignants et dans leurs supérieurs hiérarchiques. Je n’écoute donc pas ceux qui insinuent que le fait d’additionner des options est une erreur. Je n’ai jamais eu confiance dans les mathématiques et je préfère m’en tenir aux résultats bruts. D’ailleurs, le niveau de l’intelligence n’est pas le seul à monter.

Le niveau des eaux monte également, dans les Pyrénées Atlantiques. Et là, on peut voir des images concrètes sur nos écrans. Des véhicules noyés sous deux mètres d’eau ! C’est à cause du réchauffement climatique. En effet, la calotte glaciaire (A bas la calotte !) fond à cause du niveau des températures. Qui montent aussi. Et, du coup, la glace, en fondant, alimente les nuages, qui en profitent pour inonder des populations obscurantistes. Ah! si elles avaient passé le bac avec les options, elles n’en seraient pas là, les populations.

Le niveau des parents d’élèves monte également d’un cran. Comme on l’a vu à Albi, ils ne se contentent pas de se poser des questions, ils se décident à agir. Au lieu d’arriver, comme souvent, avec leur avocat, pour faire monter la note de leurs rejetons, ils passent à l’action directe. Ils progressent d’un cran, c’est le mot juste. C’est évidemment un progrès, et la preuve que le niveau, chez les parents, a encore monté !

Et ce n’est pas tout, le niveau monte partout. Chez les sportifs, nos frères inférieurs, par exemple, le niveau atteint des sommets grâce à l’équipe du 3ème Reich, qui a renvoyé les peuples sous développés à leur juste place. Et sur un score sans appel, comme on dit : 7 à 1. Les pauvres d’esprit, et les pauvres tout court, sont, nous dit-on, « humiliés » ! On le serait à moins, car, nous autres, Français, nous n’avons concédé qu’un seul but devant les guerriers teutons ! La preuve que nous sommes bien des Aryens ! Et pas des nègres !

Mais ce n’est pas tout, voyez le Tour de France. C’est un boche qui gagne trois fois dès les cinq premiers jours. Les rosbifs, pas rancuniers, ont fait un triomphe au Tour de France !

Et du coup, ils nous ont permis de réviser notre géométrie. En effet, pour la première fois, le Tour de France ne tourne pas en France. La morale de cette nouvelle vision fulgurante de la circonférence est claire et nette. Au lieu de tourner bêtement, le Tour en 2014, nous enseigne une vérité fondamentale : le plus court chemin d’un point à un autre est la ligne droite ! Ou plutôt une succession de lignes droites. Regardez la carte du nouveau Tour.

Ah elle est loin, l’époque de Radio Londres ! Quand les Anglais rembarquaient, la queue basse, à Dunkerque ! Et quand, poussés par un goût de la vengeance discutable, ils appelaient les Américains à leur secours et qu’ils prenaient leur revanche sur les plages de Normandie. A l’époque aussi le niveau montait, et notamment, le niveau des civils tués pendant la journée du 6 juin 1944 : trois mille. Ce qui est un détail, on en conviendra.

Par Rolland Hénault
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 juillet 2014 6 12 /07 /Juil /2014 11:21

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 juillet 2014 6 12 /07 /Juil /2014 11:17

Pour trois morts choquantes c’est vrai, des adolescents religieux, Israël a déjà tué plus de 90 Palestiniens et blessés 630. Partout dans le monde où il y aura des bruits de bottes, ici, nous nous engagerons à défendre la paix. Ce qui se passe à Gaza est triste. Ce qui se passe au sud d’Israël aussi. Ce poker menteur entre le Hamas et Israël est morbide.

Bien que personne ne puisse dire aujourd’hui les "qui" sont derrière le crime odieux des jeunes israéliens, Israël profite de ce prétexte pour finir d’achever la Palestine et les Palestiniens. C’est le projet et il est de plus en plus probable que la Palestine n’existera plus jamais. Je parle d’un pays fiable. En disant rechercher ses trois ressortissants, Israël, sans preuve, a accusé le Hamas et multiplié les bavures contre les Palestiniens de Gaza sans que personne ne lève le petit doigt.

Et puis, ce crime atroce contre un jeune palestinien. Escalade de la violence. Le Hamas riposte: une station d’essence visée par une roquette sur la colonie Eshdod a fait plusieurs blessés, des colons, dont un grièvement atteint. 6 missiles de type Qassam se sont abattus sur la base militaire israélienne de Tasnim. Le soldat israélien blesssé hier, jeudi, par une roquette à Eshkol est entre la vie et la mort. Pourquoi tout ça ?

Ce matin, un raid sur Rafah, dans le sud de la bande Gaza, a fait cinq morts, dont une femme. La frappe, qui visait le domicile d’un militant du Jihad islamique, a également fait 15 blessés, a précisé le porte-parole des services d’urgence Ashraf al-Qudra. Précédemment, selon la même source, un raid avait tué un Palestinien, Anas Abu al-Kass, 33 ans, à son domicile du quartier de Tel el-Hawa, dans la ville de Gaza. Quinze frappes ont touché ce quartier, d’après des témoins gazaouis.

Le Hamas se présentant comme défenseur des Palestiniens n’est là que pour défendre son argent. Il est même étonnant de voir ces derniers, des traîtres à la cause arabe, jouer les durs dans leurs discours. En s’alliant au Qatar et à l’Arabie saoudite, des laquais des Américains, on ne peut défendre la Palestine ou prétendre être de la Résistance. C’est de l’enfumage. Le Hamas est l’allié objectif d’Israël pour détruire la Palestine. Ses dirigeants iront en exil tandis que le pauvre peuple palestinien va errer.

Par Allain Jules
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Boutique en ligne

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés