Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 10:23

Nous prenons acte de la nouvelle législation qui reconnaît enfin la sensibilité des animaux à la souffrance. Il était temps, depuis des siècles de génocide animal.

Toutefois, cette législation nouvelle nous semble insuffisante. Elle ne concerne pas, en effet, les bêtes de la scène politique. Lesquels devraient être mieux protégés.
En effet, la nouvelle loi ne dit rien en ce qui concerne les éléphants du Parti Socialiste, les jeunes loups de l’U.M.P. Et je ne parle pas des minettes qui sont les animaux familiers de ces dangereux plantigrades. Ni des vieilles chattes qui portent sur leur museau toute leur dangerosité. Même sort pour les chiennes de ces bêtes sauvages. A la niche ! La question qui se pose, et qui n’a pas été définie, est pourtant essentielle. Durant quelle période le droit de chasse pour ces nuisibles est-il limité ?
Nous avons une solution, qui consiste à interdire toute battue aux ministres, aux députés et sénateurs, et, d’une façon générale, à tous ceux qui ont une responsabilité dans l’accablement de l’être humain. Solution qui tient compte d’une éthique, ou, si l’on préfère, d’une déontologie. Voici mon plan de sauvetage, que je soumets au peuple souverain.
Tout d’abord, la période de battue autorisée pour ces nuisibles doit être limitée très strictement. Disons qu’elle sera autorisée entre le 1er janvier et le 31 décembre. Pas question de chasse en dehors de cette période.
Boris Vian envisageait le génocide. Je le suivrais volontiers mais les catholiques vont encore pleurnicher ! Et les catholiques, quand ils pleurnichent, ça fait un sacré boucan Voyez la Boutin ! Et les couinements de la petite Belkacem…Une chatte de gouttière. Sans compter les fameux chevaux de retour, et les grosses vaches qui meuglent à la télévision.
J’ai une autre solution, pour les âmes sensibles. Il s’agit d’un plan de domestication de tous ces bestiaux qui encombrent nos voies de circulation. Il est possible d’aménager une « Société Protectrice des Animaux politiques ». On entoure un espace inutile (je pense au département de la Lozère, mais je suis ouvert à toute autre proposition…) d’un grillage solide. On dispose des CRS en armes pour les éventuels fuyards. Et, surtout on les nourrit au fourrage et aux granulés, avec beaucoup de bromure pour les agresseurs sexuels. On leur fournit des petits travaux, comme on en fournit aux détenus des prisons. Qu’ils balaient les couloirs, qu’ils entretiennent les pelouses, et qu’ils obtiennent le salaire habituel de tous les détenus. Soit 250 euros par mois.
 Et qu’ils vivent ainsi, à perpétuité. Je parle de la perpétuité réelle, bien entendu.
Car, contrairement à ce qu’on imagine, ces animaux-là souffrent comme les êtres humains. Même les gros porcs et le vieilles treues ? Même les gros porcs et les vieilles truies ! Tous, ils disposent d’un système nerveux. Tous, ils sont sensibles. Même si ça ne se voit pas de l’extérieur. Respectons leur sensibilité aux SDF, aux deux milliards de crève la faim, aux peuples opprimés. Mais il est grand temps de les mettre hors d’état de nuire, en dépit des attentions touchantes qu’ils manifestent envers les plus pauvres.
Par Rolland Hénault
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 10:20

Par APOCALYPSE FRANCE APOCALYPSE FRANCE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 10:14

 

Après bien d’autres représentants de commerce à carte de presse, et sans surprise, c’est Valérie Lehoux, pour Télérama,qui s’empare de sa plus belle brosse à reluire pour évoquer le CD* dont le médiatisme assure une promo tous azimuts, à rendre jaloux Etienne Daho.

On sait que cet hebdomadaire apprécie les rebelles, les vrais. C’est donc tout naturellement et sous cet aspect que la journaliste esquisse le portrait de Jean-Louis Aubert, dernier-né des maquisards du spectacle aux yeux d’une porte-parole du Tout-Paris branché. En choisissant de mettre en musique quelques-uns des poèmes de Michel Houellebecq – « des textes qui frottent »,nous dit-elle –, l’ex-enfant sage du groupe Téléphone, qui cachait très efficacement jusque-là une âme de résistant, accomplirait un coup d’éclat d’une audace folle et inattendue. Inattendue ? Pas tant que ça, finalement, pour Valérie Lehoux du moins, qui seule a su remarquer, et elle nous le rappelle, qu’en 2007 l’aventurier Jean-Louis Aubert « eut aussi le culot de se lancer dans des concerts solo, ce qui en soi n’est jamais chose aisée ».En 2007 ! Des concerts solo ! Fallait oser, reconnaissons-le !

Puis on a droit au couplet, déjà maintes fois lu et entendu à propos d’autres Jean Moulin de la variété plus ou moins débile, sur un Jean-Louis Aubert qui se révèle – à 59 ans, quand même… – « artiste libéré »,assez habile « pour ne pas se laisser prendre dans les filets du showbiz et n’en faire à peu près qu’à sa tête » (sic).Quel dommage, Valérie, que cet « à peu près » vienne un peu ternir la geste héroïque du nouveau Guevara du spectacle. Guevara du spectacle, oui, parfaitement, car ce CD Jean-Louis Aubert n’hésite pas à le sortir « au nez de l’industrie musicale »,c’est écrit dans l’article. D’ailleurs, il sera publié par EMI, cette petite maison qui n’est sur le marché du disque qu’en troisième position parmi les majors du secteur.

Hélas, on sait aussi que c’est plus souvent l’ingratitude que les lauriers qui attendent au tournant les audacieux. Aussi, avec une pointe de tristesse dans la plume, Valérie Lehoux nous prévient d’ores et déjà que ce CD « ne grimpera sans doute pas en haut des ventes d’albums ».Console-toi, Valérie, nul ne pourra en tout cas en rendre les médias responsables.

 

* Les Parages du vide, c’est son titre. « Pourquoi les parages ? », affirment déjà certaines mauvaises langues.

Par Floréal
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 10:09

7-mai-Michel-Valette.jpg

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 10:01

 

Après les mauvaises nouvelles envoyées par la dictature socialiste et Valls qui va ficher les vrais et donc dangereux ( sic) écolos et les défenseurs des animaux, il arrive quand même simultanément 3 bonnes nouvelles:
- 1) la CIJ ( cours internationale de justice de La Haye) a reconnu le caractère commercial de la chasse à la baleine et interdit aux Japs leurs tueries " scientifiques"; ceci confirme que Paul Watson (Sea Shepherd) a raison depuis plus de 12 ans alors qu'il a été critiqué, pourchassé et condamné par plusieurs pays motivés par leurs seuls intérêts vénaux.
-2) Le Parlement Français interdit le MON 810 (maïs OGM) à l'exception des parlementaires UMP -raz du front- qui ont quitté l'hémicycle.
-3) Ce même parlement, contre l'avis de F.Hollande reconnait le caractère sensible de l'animal ( lire ci-dessous l'extrait du site le Colibris; http://colibris.ning.com/ ).
La CVN et son Président Gérard Charollois réclament un nouveau statut juridique de l'animal ( notamment sauvage) depuis des années; nos combats commencent à porter leurs fruits !
Continuons la lutte, car la victoire est au bout du fusil ! Heu... je me laisse emporter; je voulais dire au bout de la fleur, of course !

 

Hollande s’y était opposé, mais ce mardi la Commission des lois de l’Assemblée nationale a reconnu aux animaux le statut « d’êtres vivants doués de sensibilité » en lieu et place de « biens meubles ».

Ce changement de statut sera soumis au vote de l’ensemble de l’Assemblée Nationale mardi soir et mercredi. Actuellement, le code civil ne reconnait pas les animaux comme des êtres sensibles contrairement au code rural et au code pénal qui les reconnaissent comme « des êtres vivants et sensibles ».

Selon Jean Glavany, député PS des Hautes-Pyrénées, l’amendement doit permettre de :

 … concilier la qualification juridique et la valeur affective [de l'animal]. Pour parvenir à un régime juridique de l’animal cohérent, dans un souci d’harmonisation de nos différents codes et de modernisation du droit, l’amendement donne une définition juridique de l’animal, être vivant et doué de sensibilité, et soumet expressément les animaux au régime juridique des biens corporels en mettant l’accent sur les lois spéciales qui les protègent.


Par Daniel CRISMAN
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 09:58

Au CRA1 de Vincennes, vers 1 heure du matin, les retenus ont entassé les matelas et les draps dans une chambre et y ont mis le feu après que l’un d’entre eux ait été tabassé par plusieurs flics.

La protestation a rapidement été contenue par les pompiers et 49 flics de la police nationale arrivés en renfort. Depuis tout le monde dort par terre faute de matelas, deux chambres sont endommagées, et les flics de renfort sont toujours sur place. Quant au retenu tabassé, il est blessé et n’a toujours pas été emmené à l’hôpital.

Mise à Jour le 17 avril à 9h :

Le 15 avril dans la soirée, un feu d’artifice accompagné de pétards et des cris “liberté !” a été tiré à proximité du centre de Vincennes par un petit groupe de personnes solidaires des révoltés de la nuit précédente.

La pression mise récemment par les flics et la justice ne suffira pas à éteindre la lutte, ni dedans ni dehors ! Feu aux centres de rétention !

Source : http://paris-luttes.info/tensions-et-feu-de-matelas-au

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 09:55

Exigeons le remboursement des primes de Noël du gouvernement honteusement attribuées alors que la majorité des Français sont asphyxiés par les taxes et les impôts.
449 membres des équipes ministérielles se sont répartis 12 millions d'euros de façon très inégale. Pour compenser les servitudes de la fonction !
«Indemnité pour sujétions particulières» (ISP). C'est sous ce vocable pudique que l'administration qualifie les enveloppes qui se distribuaient autrefois de la main à la main et que Lionel Jospin, dès 2001, a souhaité intégrer dans les fiches de paie des collaborateurs de ministres. Ces bonus sont accordés en principe pour compenser les servitudes de la fonction. "

Signer la pétition

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 09:49

Les séparatistes ont dit non à l’accord de Genève. Celui qui prévoit l’évacuation et le désarmement des groupes armés a été purement et simplement rejeté. En réalité, ils ont raison. A partir du moment où le pouvoir de Kiev est issu d’un coup d’état, quelle légitimité a-t-il ?  Les déclarations des séparatistes sont nettes, claires et sans bavure. Le recul de Kiev est pâtant. Maintenant, les usurpateurs disent réfléchir à un statut particulier de la langue russe et aussi pour une large décentralisation. Niet, niet, niet ! 

Le président par intérim Olexandre Tourtchinov et le premier ministre Arseni Iatseniouk doivent d’abord quitter les bâtiments qu’ils occupent illégalement après leur coup d’Etat, comme les Anti-Maïdan appellent le soulèvement qui a renversé fin février un régime pro-russe, a déclaré à la presse à Donetsk Denis Pouchiline, ministre du gouvernement de la République de Donetsk. La presse mainstream met des guillemets et parle de ministre autoproclamé. Et à Kiev, ils ont été élus par qui ?

Lire l'article

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 19 avril 2014 6 19 /04 /Avr /2014 09:44

Des agresseurs ont tiré des coups de feu sur le véhicule d'un diplomate jordanien et blessé son chauffeur. L’ambassadeur a ensuite été extrait de sa voiture avant d’être emmené vers une destination inconnue. Quelle belle démocratie ces démon-crates ont-ils installé en Libye ! Mais, bien sûr, ayant toujours raison et sachant que c’est l’Afrique, le droit d’inventaire ne se fera jamais. Voilà des monstres qui osent nous donner des leçons de morale. A qui donc ? Surtout pas à moi. Cette bande de charognards doit être vraiment dénoncée avec la plus grande virulence….

Dans la foulée, la Royal Jordanian Airways a annulé ses vols sur Tripoli. Faut-il préciser ici que British Airways et Alitalia ont suspendu leurs vols vers la Libye depuis mars dernier ? Quant à la Lufthansa et l’Austrian Airlines, les deux compagnies allemande et australienne ont cessé de voler vers la Libye. Mais bien sûr, tout va bien ...

Lire l'article

Par ELIZABETH
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 avril 2014 6 12 /04 /Avr /2014 10:02

Une classe de cinquième d’un collège de Vénissieux (Rhône) a créé, dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, un jeu inédit de stratégie sur les combats de 1917, une initiative saluée jeudi par un général des armées venu rencontrer les collégiens. (AFP - 10 avril 2014)

 

Un collège de Vénissieux (69) a eu l’excellente idée d’exciter les élèves d’une classe de 5ème sur les joyeux événements qui se sont déroulés entre 1914 et 1918. Ces dates ne vous disent rien ? Il faudra travailler la mémoire. Les enfants de 5ème, à Vénissieux, eux, ils savent. Depuis que leur professeur leur a appris, et que, du coup, le professeur s’est rafraîchi la mémoire. Le résultat ne s’est pas fait attendre. Les charmants bambins ont voulu montrer leur patriotisme ! Dame, c’est que les jeunes apprennent aux vieux dans tous les domaines. Même que ça s’appelle le « jeunisme ». Ainsi les jeunes de Vénissieux ont montré aux anciens poilus l’art de crever un Boche avec une simple baïonnette. Ils ont même fait venir un général, qui a vérifié qu’il n’y avait pas d’espions dans la salle de classe !

 C’était, paraît-il, un plaisir de voir ces futurs premiers communiants s’entretenir avec la grosse Bertha ! Et pincer le cul de la Madelon ! En chantant des hymnes patriotiques, comme « La Madelon/ Elle a plus de poil au con ! » Voilà en tout cas une excellente idée en matière de pédagogie, et qu’il faut saluer. Il paraît que cette initiative a déclenché l’enthousiasme dans les cimetières militaires ! Des squelettes, apparemment un peu amaigris, ont fait cliqueter leurs vieux ossements et ils ont entonné la Marseillaise comme en 14 !

Toutefois, il me semble qu’on ne doit pas en rester à ces jeux puérils de stratégie en chambre. Il faut très vite, pendant que les troupes sont encore fraîches, passer aux travaux pratiques. Car c’est bien beau, la théorie, mais ce qui importe surtout c’est la guerre pour de vrai. Et sans armes, ces excellents français sont voués à des blessures sans gravité.

 Heureusement, nous bénéficions toujours du modèle américain. Aux Etats-Unis, en effet, l’opinion publique s’amuse depuis trois semaines avec une très belle tuerie dans un établissement scolaire. Un jeune a tiré sur ses petits camarades de classe. Il en a abattu un seul mais il en a blessé dix neuf autres. Un beau score tout de même ! Avec des lascars comme lui, les Américains n’auraient pas perdu le Viet Nam ! Et, plutôt que de se laisser aller à la sensiblerie, qui a nui si souvent au moral de nos soldats dans le passé, on devrait décorer ce jeune qui commence si bien ! Evidemment, il a attaqué dans ses propres troupes. Mais on peut penser qu’il n’avait pas un « Jap » sous la main ! Alors on va l’encourager.

 Et que nos collégiens n’hésitent pas à imiter ce héros précoce ! Que le général leur donne les consignes ! Ils comprendront vite qu’il faut diviser la cour du Collège de Vénissieux, et les troupes en deux camps résolument ennemis. Comme en 14…Ensuite, les événements s’enchaînent tout naturellement, comme dans les vraies guerres. On aura forcément des petites victimes, que l’on aura tout loisir de mesurer et l’on adaptera les petits cercueils à leurs dimensions de petits cadavres un peu prématurés.

 Ce qui permettra d’obtenir enfin un cimetière militaire intégré à l’école. On réservera un terrain suffisamment grand pour les victimes des combats à venir. Et j’insiste sur le caractère pluridisciplinaire de cette initiative. On pourra développer les mathématiques, la filière scientifique, mais aussi les Beaux Arts, par des concours du meilleur monument aux morts ! Sans compter la littérature héroïque, qui se développera et s’amplifiera.

 Ce lieu sera alors propice aux discoureurs spécialisés dans les actes de bravoure. Car rien n’empêche d’organiser une distribution des prix. Puis-je avancer quelques exemples ? On attribuera le Prix de la torture, le Prix du viol patriotique, le Prix de l’étripage avec couteau de cuisine.

 Ah ce ne sont pas les idées qui manquent, quand on veut se donner la peine de sortir de la routine. Et puis ça coûtera presque rien ! Puisque déjà beaucoup d’élèves et d’étudiants sont armés jusqu’aux dents !

 J’espère que le nouveau ministre de la Défense Nationale appréciera cet article, écrit par un citoyen de bonne volonté, bien que simple deuxième classe.

Par Rolland Hénault
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Boutique en ligne

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés